Comment le temps hivernal affecte une voiture électrique  ?

par Borne de recharge montreal

En hiver, recharger vos véhicules électriques à la maison grace à borne de recharge Montréal

Voici ce à quoi il faut s'attendre lorsque les températures chutent et que la neige commence à tomber. 

Avec les doigts glacés du bonhomme hiver qui commencent à s'emparer de nombreuses régions du pays, les automobilistes en général doivent prêter une attention particulière à leurs véhicules pour s'assurer qu'ils sont prêts à faire face aux assauts du temps glacial. Le changement de saison peut cependant être particulièrement prononcé pour les propriétaires de voitures électriques, notamment ceux qui vivent dans les régions les plus froides. Que vous soyez un nouvel acheteur ou un vétéran, voici ce à quoi vous devez vous attendre et comment procéder lorsque le mercure plonge.

 Vérifiez les pneus 

Pour commencer, assurez-vous de vérifier la pression des pneus de votre véhicule à l'aide d'un manomètre de bonne qualité. Cette vérification devrait être régulière, mais elle est particulièrement importante à l'approche de l'hiver. En effet, les pneus perdent généralement une livre de leur pression d'air pour chaque baisse de 6°C de la température ambiante. Vous verrez peut-être aussi le témoin du moniteur de pression des pneus s'allumer sur le tableau de bord de votre voiture (il ressemble à la coupe d'un pneu avec un point d'exclamation). Si la pression d'air d'un ou de plusieurs pneus est faible, gonflez-les à la pression recommandée par le constructeur (livres par pouce carré). Cette valeur est indiquée dans le manuel du propriétaire et sur une étiquette apposée sur le montant de la porte du côté du conducteur. Pensez à installer un jeu de pneus neige très adhérents pour l'hiver.

Prévoyez moins de kilomètres avec une charge 

Tous les véhicules, qu'ils fonctionnent à l'essence ou à l'électricité, perdent de leur efficacité énergétique par temps froid. Un véhicule à moteur à combustion interne typique peut voir sa consommation d'essence diminuer d'environ 20 % par temps froid, et cet effet tend à être plus prononcé avec les voitures électriques.

La triste vérité est que les températures froides peuvent considérablement entraver les performances d'une batterie et sa capacité à accepter une charge.

Une étude menée plus tôt cette année a révélé que lorsque le mercure descend à -5°C et que le chauffage est utilisé, l'autonomie d'une voiture électrique diminue en moyenne de 41 %. Cela signifie que si vous êtes propriétaire d'une Nissan Leaf, qui est normalement conçue pour parcourir 240 km avec une charge, vous ne pourrez probablement pas rouler plus de 140 km avant de devoir la brancher. Vous constaterez également qu'il faut plus de temps pour que la batterie du véhicule atteigne une charge complète. Les températures glaciales limitent également la fonction de freinage par récupération d'une voiture électrique, qui récupère l'énergie qui serait autrement perdue lors d'une décélération ou d'un arrêt et la renvoie à la batterie.

En outre, l'utilisation du chauffage vide la batterie d'un véhicule électrique à un rythme accéléré. Alors que les moteurs à essence génèrent de grandes quantités de chaleur qui peuvent être récupérées pour réchauffer l'intérieur de la voiture, le système de climatisation d'une voiture électrique dépend uniquement de la batterie pour remplir cette fonction.

Maximisez l'autonomie de votre voiture par temps froid

Prolonger l'autonomie d'une voiture électrique pour atteindre le maximum de kilomètres avec une charge peut devenir une obsession pour certains propriétaires de voitures électriques, et cela devient crucial pendant les mois les plus froids de l'année. Une bonne planification est clé pour tempérer l'anxiété de l'autonomie dans des conditions climatiques extrêmes.

Il est préférable de garder un véhicule électrique dans un garage lorsqu'il n'est pas utilisé afin de le protéger des éléments. Si votre garage à la maison et/ou votre place de parking au travail est chauffé, c'est encore mieux.

Si votre véhicule dispose d'une fonction de préchauffage, activez-la (généralement via une application pour smartphone) avant de prendre la route. Cela permettra de chauffer à la fois l'intérieur et la batterie pendant que le véhicule est branché sur le chargeur, ce qui contribuera à préserver la capacité de la batterie. Certains modèles réchaufferont automatiquement la batterie par temps froid. Si vous n'êtes pas chez vous, garez la voiture au soleil pour qu'elle soit un peu plus chaude.

Limitez l'utilisation du chauffage pendant la conduite. Réglez la température à un niveau aussi bas que possible et utilisez plutôt les sièges chauffants et le volant chauffant de votre voiture (si elle en est équipée), qui consomment moins d'électricité. Dans l'étude mentionnée ci-dessus, les véhicules électriques testés n'ont perdu en moyenne qu'environ 12 % de leur autonomie dans le froid alors que leur chauffage était éteint, contre 41 % lorsque la climatisation était utilisée.

Si votre voiture dispose d'un mode "Eco" sélectionnable qui ajuste les paramètres de performance pour préserver l'autonomie de la batterie, veillez à l'activer. Si votre voiture vous permet de régler plus ou moins le freinage par récupération, réglez-le à fond pour envoyer plus d'énergie à la batterie lorsque vous vous arrêtez. Et essayez de limiter votre vitesse lorsque vous conduisez par temps froid. Non seulement le fonctionnement du véhicule à grande vitesse consomme plus d'énergie que la conduite en ville, mais la déperdition aérodynamique du véhicule augmente à grande vitesse et nécessite une puissance supplémentaire pour la surmonter.

Notez également où se trouvent les stations de recharge publiques près de votre domicile, de votre magasin ou de votre lieu de travail, au cas où vous seriez soudainement à court d'énergie. Recherchez les unités de recharge rapide à courant continu qui peuvent ramener la batterie d'une voiture électrique à 80 % de sa capacité en 30 à 45 minutes, selon le véhicule et la température ambiante.

Stratégies de conduite en hiver 

Au Québec nous vivons dans un climat hivernal enneigé, il est donc possible que vous soyez confronté à des conditions routières changeant rapidement et vous devez vous préparer au pire des scénarios. Remplissez le réservoir du lave-glace de votre voiture avec une solution antigel et mettez dans le coffre une petite pelle, une brosse/un grattoir et quelques boîtes en carton aplaties ou un grand sac de sable ou de litière pour chats pour vous aider à déplacer votre voiture si elle reste coincée sur la neige ou la glace. Heureusement, l'abaissement du centre de gravité d'une voiture électrique et la répartition équilibrée du poids contribuent à renforcer sa traction sur les surfaces glissantes. Les voitures équipées d'une transmission intégrale sont encore plus performantes à cet égard.

Cependant, on ne peut pas défier les lois de la physique - toute voiture peut patiner sur la glace ou s'enliser dans la neige profonde, c'est pourquoi vous devez prendre certaines précautions. Lorsque la neige commence à tomber, veillez à allumer les phares de votre voiture, à réduire votre vitesse et à laisser un espace supplémentaire entre vous et le trafic qui vous précède - les freins ne fonctionneront pas aussi bien que sur des routes sèches. Faites attention aux plaques de glace, en particulier sur les ponts et les viaducs qui ont tendance à geler plus vite que les routes pavées. Évitez d'utiliser le régulateur de vitesse du véhicule pour réduire au maximum votre temps de réaction.

Si vous vous arrêtez et que vous sentez la pédale de frein pulser ou vibrer (et/ou que le voyant "ABS" clignote sur le tableau de bord), cela signifie que la fonction d'antiblocage est activée. Maintenez un pied ferme sur la pédale jusqu'à ce que le véhicule s'arrête. Si le témoin de contrôle de la stabilité clignote sur le tableau de bord, cela signifie que le système s'engage pour aider à contrer le patinage des roues, et vous devez le prendre comme un signal pour ralentir. Si le véhicule commence à déraper sur une surface glissante ou sur de la glace noire, restez calme et dirigez-vous dans la direction souhaitée, en maintenant un pied léger et régulier sur l'accélérateur. Le fait de freiner brusquement lorsqu'une voiture ou un camion glisse sur le côté ne fera qu'aggraver la situation.

Si vous vous retrouvez coincé sur la neige ou la glace, désactivez le système de contrôle de la traction de votre voiture (il y a généralement un bouton sur le tableau de bord pour cela - vérifiez le manuel d'utilisation de votre voiture) car il a tendance à être contre-productif dans ce type de situation. Évitez de faire patiner les pneus pour ne pas vous enfoncer davantage dans l'ornière. Faites plutôt basculer progressivement le véhicule d'avant en arrière pour le dégager. Avec la transmission en marche avant, avancez lentement aussi loin que possible - peut-être seulement d'un pouce ou deux à la fois - puis serrez les freins, passez la marche arrière et répétez le processus d'avant en arrière plusieurs fois pour vous dégager progressivement.

Si cela ne fonctionne pas, jetez plusieurs poignées de sable ou de litière pour chat que vous avez prudemment emballées dans le coffre sous les pneus pour obtenir juste assez d'adhérence pour démarrer. Sinon, calez des feuilles de carton ou les tapis de sol de la voiture sous les pneus pour les aider à s'accrocher. Si possible, demandez à des passants de vous aider à pousser la voiture. Sinon, il est temps d'appeler une dépanneuse pour vous sortir de là.

Heureusement, il y aura des jours plus chauds à l'avenir.

Faites installer une borne de recharge à la maison pour pouvoir profiter pleinement de votre vehicule électrique à l'année longue. Composez le 514-500-8440 pour discuter de votre projet.